Laboratoire

Des contrôles permanents - L’activité essentielle du laboratoire est d’effectuer des prélèvements d’eau et de procéder aux analyses de la qualité de l’eau. Les gros des prélèvements concerne évidemment l’eau potable, mais certaines entreprises industrielles utilisent aussi de l’eau pour leur production. Cette eau ne doit pas être potable mais respecter certains critères impératifs. Il y a enfin l’eau nécessaire aux dialyses dans les hôpitaux. Cette eau doit être absolument pure. Viteos peut le garantir.

Laboratoire

La mission principale du laboratoire de Viteos consiste à analyser la qualité de l'eau de boisson sur les plans chimique et bactériologique dans le but de contrôler sa conformité à la législation en vigueur. Le domaine d'activités du laboratoire s'étend à: 

  • L'analyse des eaux industrielles, eaux usées et épurées 
  • L'analyse des eaux purifiées
  • L'analyse des eaux de baignade
  • L'autocontrôle des denrées alimentaires
  • L'environnement et la salubrité publique

Les prestations du laboratoire

Le laboratoire VITEOS SA est accrédité en tant que laboratoire d'essai pour les prélèvements, les analyses physico-chimiques et microbiologiques d'échantillons dans le domaine de l'eau et des denrées alimentaires selon la norme ISO/CEI 17025 (2005) depuis le 16 février 2010.

Grâce à la compétence d'une équipe dynamique et aux différents appareils de mesure dont il est équipé, le laboratoire de Viteos propose un ensemble de prestations répondant à la plupart des demandes, en particulier pour l'analyse de l'eau.

Lien vers le site du laboratoire (lien direct vers les prestations)

Des précautions pour les prélèvements

La manière de prélever un échantillon d’eau étant aussi importante que son analyse, les prélèvements sont réalisés par le personnel qualifié avec le plus grand soin et la plus grande rigueur, selon une méthode accréditée.

En effet, une eau, est susceptible de se modifier suite à des réactions physiques, chimiques ou biologiques qui peuvent avoir lieu entre le prélèvement et l’analyse. Si les précautions nécessaires ne sont pas prises pendant l’échantillonnage, le transport et le stockage (pour des éléments à doser spécifiques), les concentrations déterminées peuvent être différentes de ce qu’elles étaient au moment du prélèvement.

En ce qui concerne le contrôle de la qualité de l'eau potable, différents cas de figure se présentent:

  • L'eau consommée par le client: le prélèvement est effectué dans les conditions usuelles de prise d'eau, ainsi la qualité des conduites intérieures, de la robinetterie et d'éventuel traitement est prise en compte. Cet échantillon n'est donc pas représentatif de l'eau distribuée.
  • L'eau distribuée: prise d'échantillons en retirant le brise-jet et après avoir laissé couler l'eau jusqu'à stabilisation de la température afin de purger les conduites internes. De préférence l'eau distribuée est prélevée avant compteur, aux fontaines ou aux bornes hydrantes.

L’analyse

Après réception, enregistrement et identification des échantillons, le laboratoire procède à leur analyse physico-chimique et/ou bactériologique.

L'eau n'est pas stable car elle est sujette à des fluctuations qui surviennent à cause de pollutions accidentelles, de conditions particulières, de précipitations, etc. Ces évènements constituent la cause la plus fréquente d'altération de la qualité de l'eau potable. Des contrôles réguliers permettent de mettre en évidence ces incidents et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

L'accréditation du laboratoire et des méthodes d'analyse permet d'assurer la qualité des résultats. C'est pourquoi, les analyses effectuées dans le cadre l'autocontrôle de Viteos en tant que distributeur d'eau potable sont accréditées.

Les résultats d’analyse

Au terme des analyses, les résultats sont fournis sous forme d'un rapport d'essai dans lequel figurent des indications sur les prélèvements, l'identification des échantillons, les bases légales en vigueur, les valeurs mesurées et méthodes utilisées ainsi que, le cas échéant, commentaires, interprétations et conseils. Par exemple, si le laboratoire décèle une teneur anormalement élevée en fer ou en zinc dans l'eau d'un consommateur, il attirera l’attention sur une éventuelle corrosion des conduites.

Chiffres-clés

  • 1500 échantillons

    Le nombre d’échantillons prélevé en un an pour contrôler la qualité de l’eau

  • 3 étapes

    Les trois étapes du contrôle de qualité de l’eau : 1.- le prélèvement qui se fait dans des conditions strictement contrôlées ; 2.- l’analyse de l’eau en laboratoire ; 3.- les rapports et propositions de corrections si nécessaires.

  • 80% eau de source

    C'est la part de l'eau de source contenue dans l'eau potable consommée à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Le Locle bénéficie de sa propre alimentation par la nappe phréatique