Tarifs froid et chaleur à distance

Les prévisions laissent entrevoir que la taxe fédérale sur les rejets de CO2 risque d’augmenter dans un avenir proche. Dans ce contexte, le chauffage à distance peut s’avérer à terme très avantageux. Sans compter les inévitables variations à la hausse du prix du mazout.

Tarifs froid et chaleur à distance

Les tarifs de la chaleur et du froid à distance font l'objet de contrats spécifiques. Merci de prendre contact avec notre conseil clients.

Le chauffage à distance : économique et écologique

Aujourd’hui, le prix d’un litre de mazout est moins élevé que le prix d’un litre d’eau. Mais jusqu’à quand peut-on raisonnablement compter sur ces prix pour une énergie qui disparaît et qui, au surplus, s’avère polluante. Le chauffage à distance offre une alternative aux solutions traditionnelles fossiles dont chacun peut imaginer qu’elles sont à terme condamnées.

Par ailleurs, le chauffage à distance offre une grande facilité par rapport aux autres types de chauffages traditionnels fossiles (mazout ou gaz). Une fois l’installation du chauffage à distance réalisée, le client n’a plus à se préoccuper de l’achat du combustible, de l’entretien de ses installations (Viteos s’en charge) ni du remplacement de ses brûleurs ou autres citernes.

Un calcul des coûts simple et stable

En offrant du chauffage à distance, Viteos poursuit plusieurs objectifs. D’abord Viteos garantit un coût équivalent, voire inférieur aux coûts globaux d’une option traditionnelle (gaz ou mazout). En outre, avec son offre de chauffage à distance, Viteos poursuit l’objectif de réduire l’influence de la taxe CO2 (déterminée par la Confédération) sur le prix des combustibles fossiles. Pour les clients, c’est une sécurité de stabilité des coûts supplémentaire. Enfin, Viteos calcule ses prix sur la base d’un double critère : d’abord une taxe d’infrastructure annuelle proportionnelle à la puissance énergétique souscrite ; ensuite sur un coût du MWh partiellement influencé par les prix du pétrole comme tous les autres agents énergétiques de chauffage.

Freecooling

Ce qui vaut pour le chaud vaut aussi pour le froid. A la différence près que Viteos n’a pas à produire du froid. Il suffit d’aller puiser l’eau froide par exemple dans le lac. Une station de pompage de l’eau du lac est installée à Neuchâtel et permet l’approvisionnement en froid des clients de Viteos sur ce réseau. D’un point de vue tarifaire, la facturation du freecooling fonctionne sur les mêmes principes que ceux du chauffage à distance.