DPT distribution multiénergie

Le département distribution multiénergie entretient, exploite et étend les réseaux d’énergies et d’eau, il distribue les énergies aux clients. Il est composé de sept services. La sécurité et les réflexions sur un futur vert et connecté sont au coeur de l'action.

Service de l'électricité

La mission du service est d’entretenir, de renouveler et d’étendre les réseaux de distribution électrique dont Viteos est propriétaire. Le service est aussi chargé de définir, planifier et renouveler les réseaux conformément aux cadres légaux, notamment fédéraux.

Organisation, planification, anticipation

Au-delà de son action quotidienne pour exploiter, entretenir, renouveler et étendre le réseau d’électricité et pour fournir l’électricité à toute sa zone de desserte, le service de l'électricité s’attelle aussi à évaluer l’état du réseau et à planifier les investissements futurs nécessaires au maintien d’un réseau hautement performant. Viteos entreprend les travaux permettant d’adapter en permanence le réseau aux exigences d’efficience que les clients de Viteos sont en droit d’attendre.

Défis

L’un des défis majeurs du service électricité est le chantier d’optimisation de tous ses réseaux afin de l’adapter au passage de 8kV à 20kV prévu pour 2035 dans les Montagnes et 2040 à Neuchâtel. Après la définition d’un plan d’investissement, les travaux d’adaptation débuteront dès 2016.

Le second enjeu important auquel Viteos sera confronté, c’est l’ouverture totale du marché de l’électricité prévue pour 2017. En lien avec cette ouverture totale du marché, Viteos prévoit le « Smart Metering » - ou compteur intelligent, c’est-à-dire un compteur capable de suivre la consommation électrique d’un bâtiment, d’une entreprise ou d’un foyer en détail, en temps réel et capable de transmettre ces données directement; ainsi que le « Smart Grid », ou réseau de distribution d’électricité intelligent destiné à optimiser le transport d’énergies.

Cartographie numérisée

Le service électricité a aussi poursuivi en 2014 un chantier de longue haleine : la numérisation des plans graphiques de l’électricité. L’opération a duré quatre ans, elle est en cours d’achèvement. Elle permet notamment de gérer numériquement la cartographie, de fournir des indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Grâce à ce système par exemple, il est désormais possible de recevoir des informations sous forme de tableaux ou de plans thématiques pour quantifier la disponibilité de l’infrastructure et de la situer géographiquement.

Chiffres-clés

  • 20'187 mètres

    En 2014, ce sont plus de 20 kilomètres de câbles basse tension qui ont été posés par Viteos

  • 2'566 mètres

    Viteos a posé en 2014 plus de 2,5 kilomètres de câbles moyenne tension

  • 505 GWh

    C’est le total de courant électrique acheminé en 2014 par Viteos auprès de ses clients

Service du gaz naturel

Le service du gaz maintient et développe le réseau de gaz naturel tout en garantissant aux clients de Viteos une fourniture régulière et parfaitement sûre.

Sécurité et pérennité des réseaux

Les missions incontournables du service du gaz dépendent évidemment du produit livré par Viteos à ses clients. Le service a ainsi pour mission d’assurer l’acheminement du gaz naturel pour l’ensemble des clients de Viteos. Pour y parvenir, le service du gaz doit bien entendu assurer la pérennité des réseaux grâce à une maintenance irréprochable. Le service gaz est aussi chargé de développer le réseau, notamment en direction du Littoral est.

Enfin, c’est aussi absolument essentiel, le service gaz est chargé de maintenir l’infrastructure dans des conditions sécuritaires irréprochables.

Défis

Au cours des prochaines années, le service gaz sera confronté à une ouverture du marché du gaz. Ce marché est partiellement déjà libéralisé pour les grands clients. L’ouverture totale concernera aussi les particuliers qui pourront s’approvisionner en gaz naturel auprès de n’importe quel distributeur. Par ailleurs, Viteos s’adapte en permanence aux exigences légales de plus en plus importantes en matière de sécurité. Enfin, le service du gaz devra poursuivre la transition déjà entamée vers les énergies renouvelables (biogaz).

Chiffres-clés

  • 9'900 Raccordements

    Le nombre de raccordements de bâtiments qui sont alimentés en gaz naturel dans le canton de Neuchâtel

  • 700 km

    La longueur totale des conduites de gaz dans le canton de Neuchâtel

  • 624 Installations techniques

    Il s'agit du nombre d’installations de détente que Viteos entretient sur le réseau

Service des eaux

Fournir une eau de qualité et garantir la sécurité de l'approvisionnement sont les deux missions essentielles et principales du service des eaux. C'est à a fois simple et compliqué, car l'eau est un produit extrêmement sensible dont toute altération peut avoir des conséquences graves. Ce produit est soumis aux critères des denrées alimentaires. De plus le service est chargé d'assurer la quantité d'eau nécessaire pour les clients de Viteos, que ce soit pour l'industrie, le privé, ou la défense incendie. Pour y parvenir un certain volume d'eau est réservé dans les réservoirs pour les pompiers en cas d'incendie.

Des projets importants

Le service des eaux gère plusieurs projets conséquents qui verront leur épilogue au cours des prochaines années. D'une part, la station de traitement de Champ-Bougin à Neuchâtel souffre de vétusté et doit faire l'objet d'une rénovation complète. L'enjeu est important puisque cette station alimente non seulement le réseau d'eau de la ville mais aussi le réseau d'eau de secours du SIVAMO qui peut alimenter en cas de besoin le Val-de-Ruz, La Chaux-de-Fonds, Le Locle et Les Brenets.

D'autre part la rénovation de l'adduction de la ville de la Chaux-de-Fonds dont la première étape est terminée avec le percement d'une nouvelle galerie à la Corbatière et la pose à l'intérieur d'une conduite d'eau potable de diamètre 600mm. La deuxième étape consiste en un projet similaire à Jogne avec le percement d'une galerie et la pose d'une conduite avec en supplément le remplacement des conduites de transport depuis les Moyats jusqu'à l'entrée de ce futur tunnel. La troisième étape sera la construction d'une station de filtration aux Moyats pour avoir une eau claire exempte de bactéries toute l'année.

Défis

Au nombre des défis à relever par le service des eaux, il faut assurément compter la pérennisation du patrimoine eau des villes qui représente plus de 70 ouvrages et 600 km de réseau pour les 3 villes. Le traitement de l'eau et sa distribution sans ajout de chlore représente également un défi pour le service des eaux qu'il est prêt à relever- Mais en tout état de cause, le strict respect des missions de base du service des eaux, soit la fourniture d'une eau de qualité en quantité suffisante 24 heure sur 24 représente une attention permanente du service.

Chiffres-clés

  • 630 km

    La longueur totale du réseau de conduites d’eau gérées par Viteos en 2014

  • 2.917 millions

    C’est en mètres cubes l’eau distribuée dans le canton de Neuchâtel en 2014

  • 1.6 km

    L’extension du réseau d’adduction d’eau de Viteos en 2014

Service du Chauffage à distance

Dans le domaine du chauffage à distance, Viteos possède une longue et importante expérience. Le service chauffage à distance produit, transporte et distribue de la chaleur jusque chez les clients de Viteos, le tout d’une manière efficace, sûre, durable et dans le respect de l’environnement.

Une stratégie à long terme

Le chauffage à distance répond à la stratégie de Viteos de développer l’exploitation des énergies renouvelables. Dans ce cadre, outre les chauffages à distance efficients depuis de nombreuses années dans les trois Villes du canton, l’année 2014 a permis à Viteos de lancer Vivaldis, un projet d’envergure dans le Val-de-Ruz. Vivaldis, c’est un projet de chaufferie à bois qui, à terme, produira de la chaleur pour une centaine d’immeubles. Les deux chaudières à bois et la chaudière d’appoint au gaz naturel prévus dans le cadre de ce projet sont mises en fonction au cours de l’automne 2015. D’autres projets de chauffage à distance, notamment au Landeron, sont en cours d’évaluation et de projection.

Les défis

Les défis qui attendent le domaine du chauffage à distance, c’est bien entendu de demeurer compétitif dans un marché de l’énergie en constante mouvance. Dans ce contexte, les réseaux doivent être développés, entretenus et densifiés. La part d’énergie renouvelable doit être constamment accrue afin de toujours mieux contribuer à la fois à la sécurité de l’approvisionnement et à la protection de l’environnement, en lien notamment avec la politique énergétique 2050 arrêtée par la Confédération. Et tout cela, évidemment, en continuant d’assurer un service de haut niveau, disponible toute l’année et 24 heures sur 24 au profit des clients de Viteos.

Chiffres-clés

  • 478 bâtiments

    Le nombre de bâtiments raccordés au chauffage à distance à La Chaux-de-Fonds

  • 163.2 GWh/an

    Chaleur produite en GWh/an par les chauffages à distance en fonction dans le canton de Neuchâtel

  • 76% énergie renouvelable

    Couverture en énergie renouvelable des chauffages à distance de La Chaux-de-Fonds

Service Eclairage public et Installations électriques

L’élaboration et la réalisation d’installations électriques intérieures est l’une des missions prioritaires de ce service qui est actif également dans la télématique, l’entretien, l’exploitation et l’extension du réseau de fibre optique de Viteos.

Tout pour le confort, dedans et dehors

Le service installations électriques est en charge de toutes les installations électrique intérieures. Ce n’est là qu’une partie de son travail. Le service s’occupe également de tous les éléments liés à la télématique, c’est-à-dire tous les réseaux informatiques et téléphonie. Dans ce contexte, le service s’occupe aussi du réseau de fibre optique de Viteos. Cette activité se déploie auprès des privés, comme le ferait un électricien conventionnel. 

Mais le service s’occupe aussi des installations temporaires provisoires pour les manifestations. Dans ce contexte, le service procède à l’installation des raccordements et à la location de matériel pour toute manifestation sur la voie publique,  mais aussi pour l’installation de chantiers ou pour l’installation de forains. Viteos entretien en outre les alimentations fixes qui servent aux manifestations dans les trois Villes du canton.

Eclairage public

La mission du service, c’est aussi l’éclairage public. Il s’agit d’entretenir, de rénover et de réaliser les installations d’éclairage public dans les trois villes, le tout en collaboration avec les différents services communaux concernés. L’éclairage décoratif des villes pour les fêtes de fin d’année incombe aussi à ce service.

Défis

Pour les installations intérieures, les défis sont essentiellement liés à l’évolution de la technique. Des domaines comme la domotique, la gestion intelligente des bâtiments et évidemment les économies d’énergies sont autant de défis que ce service doit relever. Dans le domaine de la fibre optique, Viteos doit aussi adapter en permanence son offre  et offrir un réseau à la fois performant et fiable.

Pour l’éclairage public, Viteos doit terminer l’élimination des ampoules à vapeur de mercure, interdites de fabrication depuis 2015. L’un des autres défis majeurs du service est de maintenir et de systématiser l’effort de diminution de la consommation d’énergie liée à l’éclairage public et le développement d’un éclairage public dynamique grâce aux nouvelles technologies.

Service contrôle et métrologie

Le service contrôle et métrologie est chargé de surveiller les installations électriques à basse tension ainsi que de contrôler les installations domestiques de gaz naturel et d’eau potable. Ce service est étroitement lié aux normes juridiques fédérales et cantonales concernant les installations.

Contrôle et mesures

Le service est divisé en quatre secteurs d’activités. Il y a deux secteurs de contrôle des installations électriques et des installations domestiques de gaz naturel et d'eau potable auxquels il faut ajouter la métrologie électricité et la métrologie domestique gaz naturel et d'eau potable. L’une des tâches principales du contrôle des installations électriques à basse tension est de faire respecter les règles techniques et administratives en vigueur et d’intervenir sur les appareils de tarification. Le conseil et les prestations techniques en faveur de tiers complètent l’activité de ce secteur.

Pour le secteur contrôle des installations domestiques de gaz naturel et d’eau potable, le service gère les autorisations générales d’exécuter des installations de gaz naturel et d’eau potable à usage domestique. Là aussi, le service s’occupe de faire respecter les normes techniques et légales en vigueur pour ce type d’installation. L’intervention sur les appareils de tarification et les conseils techniques à des tiers font aussi partie des missions remplies par le service.

Le service procède aussi, sur mandat, aux coupures et rétablissement de courant et de gaz naturel sur requête du service du contentieux

Métrologie

Les secteurs métrologie, que ce soit pour l’électricité ou le gaz naturel et l’eau potable, ont pour mission principale d’appliquer les exigences légales, techniques et administratives liées aux instruments de mesure. Pour ce faire, le service vérifie les instruments de mesure électrique sur un banc d’étalonnage. Le secteur métrologie oeuvre également pour la mise en place de nouvelles technologies de comptage. La gestion des appareils de tarification et le conseil à des tiers font aussi partie de la mission du service.

Chiffres-clés

  • 65'000 compteurs électriques

    Viteos gère 65'000 compteurs électriques sur l'ensemble du canton de Neuchâtel

  • 10'000 compteurs d'eau

    Viteos gère 10'000 compteurs eau sur l'ensemble du canton de Neuchâtel

  • 9'900 compteurs de gaz naturel

    Viteos gère 9'900 compteurs gaz naturel sur l'ensemble du canton de Neuchâtel

Service coordination et géomatique

Dans le domaine de la coordination, la principale mission du service est de gérer les travaux de génie civil, coordonner les chantiers en collaboration avec les Villes et d’autres services ou d’autres acteurs comme des opérateurs téléphoniques.

Secteur coordination

Le secteur coordination est subdivisé en 3 secteurs, soit le secteur coordination, le secteur géomatique et le secteur bâtiments. Le secteur coordination s’occupe essentiellement de la mise en soumission des travaux de génie civil, de gérer les appels d’offre selon les procédures en vigueur pour les marchés publics. Les contrôles de qualité et le respect des plannings fait également partie de ce secteur qui s’occupe en outre de toute la partie « relation publique ». En effet, les travaux doivent souvent être accompagnés d’information auprès des riverains, des propriétaires et du public afin d’expliquer les raisons, la durée et les buts d’un chantier. De même, il convient parfois d’informer les locataires d’un immeuble des travaux prévus, notamment en cas de petits désagréments.

Secteur géomatique

Le secteur géomatique s’occupe essentiellement du repérage des conduites souterraines lors de chantiers entrepris dans le cadre de rénovations ou d’extension du réseau. En corollaire, le secteur géomatique met à jour le cadastre souterrain dans le système d’information géographique. Les collaborateurs du service mettent enfin à disposition les plans de réseau, tant à l’interne de l’entreprise que pour des clients externes.

Défis

Dans le domaine de la coordination, l’un des enjeux du service est la mise sur pied d’un processus d’un outil informatique destiné à regrouper toutes les informations et tous les échéanciers liés aux différents chantiers. Une procédure de réception d’ouvrage est également en cours de mise en œuvre.

Dans le secteur géomatique, l’un des défis majeur sera la numérisation du cadastre électrique du Locle, dont le fin est prévue en 2016.